Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

FICHE ACTION N°5

Coups de projecteurs sur l’offre d’APS et les bienfaits de la pratique

Synthèse de la fiche

Description générale et objectifs

L’action consiste à sensibiliser la population à l’intérêt d’une pratique sportive régulière.

Elle est à construire dans la complémentarité et l’articulation avec les campagnes nationales
qui sont menées (« C’est trop bon de faire du sport », tous les ans en septembre) pour en
améliorer le relai en région. Quel écho donner à ces initiatives par des messages adaptés aux
publics ou territoires de la région ?

badge Action lancée

OCT 2022
action lancée

badge Action validée par la CFS

DEC 2022
validée par la CFdS

badge Action réalisée

MAI 2023
action réalisée

Objectif(s) opérationnel(s)

Augmenter l’attractivité de la pratique sportive et la visibilité de son offre.

Pilotage

COPIL composé de quelques membres de la CRdS (représentants des quatre collèges)

Échéances

  • 2022 – 2023 : phase 1.
  • 2023 – 2024 : phases 2 et 3.
badge Action lancée

OCT 2022
action lancée

badge Action validée par la CFS

DEC 2022
validée par la CFdS

badge Action réalisée

MAI 2023
action réalisée

Pourquoi ?

Enjeux

  • Le développement des pratiques d’activités physiques et sportives dans toute leur diversité.
  • L’affirmation des activités physiques et sportives pour relever des défis sociétaux.
  • La structuration d’un écosystème support et agissant. 

Axe(s) stratégique(s)

Favoriser la continuité d’activités physiques et sportives à tous les âges de la vie par et pour une diversité de pratiques.

Objectif(s) opérationnel(s)

Augmenter l’attractivité de la pratique sportive et la visibilité de son offre.

Pourquoi agir ?

  • Une campagne nationale, « C’est trop bon de faire du sport », peu ou pas relayée en région.
  • Des freins culturels et des freins connexes et tangibles à l’accès à la pratique.
  • Des actions et dispositifs qui sont parfois peu connus, des acteurs qui ne se connaissent pas forcément entre eux.
  • Une appréhension encore limitée de la diversité des pratiques et de la variété des opportunités que revêt le sport et la pratique d’APS. 

Pour qui ?

Publics

Tous publics. 

Territoires

Tous les territoires. 

Avec qui ?

Pilotage

COPIL composé de quelques membres de la CRdS (représentants des quatre collèges).

Opérateurs

Agence de communication.

Partenaires

Tout acteur pouvant servir de relai ou être des cibles de la communication et/ou avec qui travailler des adaptations des supports : 

  • Collectivités territoriales
  • Mouvement sportif
  • Mouvement olympique
  • Services du rectorat
  • DRAJES
  • SDJES
  • Offices municipaux des sports
  • Centres médicosportifs
  • Maisons Sport Santé
  • Professionnels de santé
  • ARS
  • Organisations professionnelles
  • Réseaux d’entreprises
  •  

Comment ?

Modalités opérationnelles

Phase 1 – Élaboration d’une campagne de communication commune à la région avec une possibilité de déclinaison selon le territoire :

  • Élaboration d’un cahier des charges.
  • Lancement d’un appel d’offres / prestation de communication. 

 

Phase 2 – Budgétisation et construction du financement :

  • Traitement de l’appel d’offres pour identification du porteur de la prestation.
  • Passage en conférence des financeurs. 

 

Phase 3 – Diffusion et déploiement de la campagne de communication :

  • Mise en œuvre d’un plan de communication.
  • Mise à disposition des supports.
  • Déploiement via des évènementiels locaux et nationaux.
  • Déploiement via les sites existants.
  • Relais sur le site régional Sport Santé Bien-être et sur le site de la CRdS. 

Financements

Conférence des financeurs. 

Echéances

  • 2022 – 2023 : phase 1.
  • 2023 – 2024 : phases 2 et 3. 

Conférence des financeurs

Financement mutualisé avec nécessité d’identifier un prestataire. 

Point de vigilance

  • Déclinaison territoriale possible dans la limite des budgets alloués et du niveau de détail demandé.
  • Campagne renforcée sur des périodes clés (au niveau national et/ou local).
  • Une attention à communiquer à l’ensemble du public cible (large) avec un message et un vocabulaire adapté. 

Critères d'évaluation et de suivi

  • Bilan des différents supports créés et des différents canaux de diffusion employés.
  • Impact de la campagne sur la population (sondage, …).